LILLE POÉSIE FESTIVAL  >  ÉDITION 2021

> Lille Poésie Festival, les 25, 26, 27 novembre 2021

visuel LPF.jpg

Lille Poésie Festival innove en mettant à l’honneur durant trois jours la poésie contemporaine dans les Hauts-de-France :

les 25, 26 et 27 novembre 2021, c’est avec leurs voix, leurs mots et leurs écrits que les poètes et artistes investissent la ville de Lille, du Centre ville aux quartiers de Fives et de Bois-Blancs, pour prendre part à de nombreux rendez-vous. Autant de belles occasions, de midis poésie en bibliothèques idéales en passant par l'école du poème ou lors d'ateliers d'écritures poétiques, de venir à leur rencontre en parcourant différents lieux culturels lillois (le Palais des Beaux - Arts ou la Médiathèque Jean Lévy - écoles primaires) d’une manière nouvelle.

Pour participer à ces rencontres le port du masque et le Pass sanitaire seront obligatoires.

Avec les poètes 

Bernard Chambaz 

Ludovic Degroote

Claire Genoux 

Marie Ginet

Alexis Pelletier

Cécile Richard

> Le programme du festival

> Les bibliothèques idéales & l'atelier poétique

78131998_2459668257588837_2668134521517375488_n.jpg

Les bibliothèques idéales :

Chaque jour, un poète va butiner dans les rayons de la Médiathèque municipale de Lille Jean Lévy à la recherche "des livres" qui l’ont marqué, ému, inspiré, pour les disposer sur une table et nous les présenter … Une immersion rythmée par des lectures et des échanges autour des mots et des histoires.

L'atelier d'écriture poétique :

Venez musarder dans les ruelles de la ville de Lille en compagnie de la Poète Marie Ginet, s’inspirer des formes, des couleurs, des matières, des légendes et laisser libre cours à votre imagination en inventant un écho poétique, puis venir écrire des poèmes à la médiathèque Jean Lévy, en s’emparant de manière personnelle de l'architecture, des sculptures, des passants, ou de l'air de temps... 

Rendez-vous à 9h devant la Médiathèque municipale Jean-Lévy (balade 45 min, prévoir vêtement chaud, puis retour à la bibliothèque) à partir de 10 ans (Gratuit / Jauge maximum : 15 personnes)

Le nombre de places étant limité (Pass sanitaire obligatoire sauf moins de 12 ans) les réservations sur escalesdeslettres@wanadoo.fr sont vivement conseillées.

 

Jeudi 25 novembre
14h30-16h
avec Bernard CHAMBAZ
32-34 Rue Edouard Delesalle

Samedi 27 novembre
9h-12h
Atelier poétique avec Marie Ginet
32-34 Rue Edouard Delesalle

Samedi 27 novembre
14h30-16h
avec Alexis PELLETIER
32-34 Rue Edouard Delesalle

242050635_10158773550448191_9061796871883525533_n.jpg
ob_2cf108_img-5259-copie-1.jpg

> Les midis poésie

78378289_2461359570753039_3109097636976656384_n.jpg

À l’heure du déjeuner, le Palais des Beaux-Arts ouvre ses portes au poète Ludovic Degroote et ses invités : une heure de regards croisés autour d’une œuvre du Palais des beaux Arts de Lille. Edith Wagnon guide-conférencière du musée, nous dévoilera les secrets et les histoires cachés derrières les œuvres et leurs maîtres, tandis que le poète Ludovic Degroote invitera les poètes à lire des poèmes et échangera avec les invités et le public.

Entrées gratuites. Le nombre de places étant limité (Pass sanitaire obligatoire sauf moins de 12 ans) les réservations sur escalesdeslettres@wanadoo.fr sont vivement conseillées.

 

Jeudi 25 novembre
12h30-13h30
Donatello,
Le festin d'Hérode

Ludovic Degroote
avec Bernard CHAMBAZ
Palais des Beaux-arts,
Place de la République

 

Vendredi 26 novembre
12h30-13h30
Pierre Puvis de Chavannes,
Le Sommeil

Ludovic Degroote
avec 
Claire GENOUX
Palais des Beaux-arts,
Place de la République


 

Samedi 27 novembre (COMPLET)

12h30-13h30

Dans le cadre de

l'Exposition Expérience GOYA

Les Jeunes et Les Vieilles

Ludovic Degroote

avec Alexis PELLETIER

Palais des Beaux-arts,

Place de la République

ob_2cf108_img-5259-copie-1.jpg

> À l'école du poème

carl norac rencontre.jpg

En écoles primaires, les auteurs-poètes du Festival vont à la rencontre d’élèves lillois au sein de leurs établissements pour des échanges nourris autour de leurs textes et de leur travail d’écriture.

 

Jeudi 25 novembre
10h-11h
Cécile RICHARD
Ecole Desbordes Valmore

Vendredi 26 novembre
10h-11h
Marie GINET
Ecole Bara Cabanis

MarieGinet-Gérard-Adam-682x1024.jpg

Vendredi 26 novembre
14h30-15h30
Claire GENOUX
Ecole Lakanal

> Les Poètes Invités

 

Historien, poète, romancier, essayiste, chroniqueur et grand amateur de vélo, Bernard Chambaz est né en 1949. Fils de Jacques Chambaz, (ancien dirigeant du PCF), Bernard Chambaz est agrégé d’histoire et de lettres modernes. Professeur d’histoire au lycée Louis-le-Grand, Bernard Chambaz est l’auteur de nombreux ouvrages, romans, essais, récits de voyage, romans jeunesse, et poésie. Il est l’auteur de romans, d’essais, de dérives biographiques ou sportives. De son propre aveu, la poésie reste plus que jamais le « noyau dur » de son œuvre. Et est le sixième volume qu’il publie dans la collection Poésie/Flammarion

ludovic-degroote.jpeg
 

Ludovic Degroote est né à Hazebrouck et vit près de Lille. Il est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages dans lesquels il traverse les espaces formels comme les géographies intérieures. Cherchant à brouiller la frontière qui sépare le vers de la prose, ses livres interrogent la place de l’intime à partir d’expériences personnelles (Un petit viol et Monologue, aux éditions Champ Vallon, Pensées des morts aux éditions Tarabuste), de lieux géographiques (La digue, Barque bleue, zambèze aux éditions Unes), ou encore de figures artistiques (Eugène Leroy, autoportrait noir aux éditions Invenit, José Tomàs, aux éditions Unes). Double lauréat du prix des Découvreurs (2005, 2013), il a réalisé de nombreux livres d’artistes, réunis en volume chez Unes en 2019 sous le titre Si décousu, et publie régulièrement des chroniques de poésie.

 

 
242050635_10158773550448191_9061796871883525533_n.jpg
 

Passionnée de voix et de poésie, Marie Ginet explore avec fougue la texture, le rythme et la sonorité des mots qu’elle exprime tant sur scène que par écrit. De l’errance des Roms au territoire de l’enfance, du cheminement existentiel aux questions féministes, son recueil Souffles nomades regroupe, en un livre CD, des textes en apnée d’une langue drue et engagée. Tandis que Pulsation interroge la spiritualité dans un dialogue scandé avec Marie-Madeleine, Dans le ventre de l’Ange nous embarque à bord d’une péniche pour voir défiler le monde de la cale aux hublots, de Dunkerque au Canada... Avec Poésie, Terre d’Aventure (L’Agitée 2017), la poète signe un carnet où les histoires pour enfants prennent vie au coin de la rue et se métamorphosent, d’haïkus en sonnets et de slam en vers libres, en fables fantaisistes et exotiques qui réenchantent la parole et le quotidien. Vient de paraître un beau livre de poèmes sur l'une de ses passions, le goût des lacs "Lacs sous la langue" aux éditions Voix d'Encre avec la plasticienne Yannick Bonvin Rey. Marie Ginet anime des ateliers d'écritures poétiques pour tout âges, elle est également modératrice lors de festivals ou rencontres littéraires.

Claire Genoux est née à Lausanne, en Suisse en 1971. Diplômée en Lettres de l’Université de Lausanne, elle enseigne à l’Institut Littéraire Suisse de Bienne. Elle publie en 1997 son premier livre de poésie, Soleil ovale, aux éditions Empreintes. Elle poursuit une œuvre qui explore le deuil et la mémoire, entre présences fugitives et évocations des lieux de l’enfance, marquées par l’hiver et la neige. Outre la poésie, elle publie également des nouvelles (Poitrine d’écorce en 2000 ou Ses pieds nus en 2006 aux éditions Bernard Campiche), ainsi que des romans (La barrière des peaux en 2014 aux éditions Bernard Campiche, et Lynx en 2018 aux éditions José Corti). Lauréate d’une bourse d’écriture de la Fondation Leenaards et de la bourse Pro Helvetia de la Fondation suisse pour la culture, elle a également obtenu le prix Ramuz de poésie en 1999 pour son recueil Saison du corps et le prix Alpes-Jura pour Orpheline en 2016.

 

ob_2cf108_img-5259-copie-1.jpg
 

Alexis Pelletier est né à Paris. Poète, son écriture se développe dans diverses directions qui se rencontreront peut-être un jour. D’une part, le personnage de Mlash, qui accompagne plusieurs de ses ouvrages, marque comme la volonté de confronter l’écriture à l’univers fictif et aux références : certains y voient les marques de Plume, de Monsieur Ponge ou de Monsieur Monsieur ; d’autres pensent qu’il s’agit plutôt d’un double de l’auteur. D’autre part, cette écriture cherche à rencontrer d’autres modes d’expression. Les références se tournent alors vers les arts plastiques, vers la danse et surtout vers la musique contemporaine. Depuis 2006, notamment, Alexis Pelletier travaille régulièrement avec le compositeur Dominique Lemaître à ce qu’ils appellent des « Concerts poétiques » qu’ils ont mis sur pied avec différents musiciens : de l’Ensemble Orchestral Contemporain à l’Ensemble Stravinsky en passant par l’Ensemble Accroche Note et l’ensemble Campsis. Il a, en outre, publié aux éditions P.O.L un livre d’entretiens avec l’un des fondateurs du nouveau roman, Claude Ollier, Cité de mémoire en 1996 et un essai sur le poète James Sacré en 2015. Il participe depuis une vingtaine d’années, au comité d’entretien de la revue Triages. Il collabore régulièrement avec le Festival Terres de Paroles, depuis 2017. Et avec des sites internet comme Poezibao ou Diacritik.

ErotoMlash (Livre 1er) V. Rougier 2021

Le présent du présent précédé de Il faut que tu me suives éd. Tarabuste 2020

SLAMLASH V. Rougier 2018

Les Moires V. Rougier 2018

Trois entraînements à la lumière Tarabuste 2016

 

Cécile Richard vit à Lille. S’applique à vivre en qualité de poète, n’a pas été danseuse ni même chanteuse et pourtant ; a pratiqué les arts plastiques et pourtant, son diplôme des Arts Décoratifs en poche s’est essayée à l’écriture. Réalise des lectures publiques parfois performées, manière de désirer le corps dans le texte. 

​Il y a « des poésies » et non pas la poésie, c’est un peu ce qui fait que l’on a à faire à un genre littéraire hybride et de tout poil, hors de la nécessité de répondre à des impératifs narratifs, syntaxiques et romanesques (pour faire vite !). La mienne (si l’on peut dire !) est parfois sonore, parfois visuelle, en lecture elle fait acte (espérons !) dans le livre elle tire parfois vers la narration, mais celle-ci est toujours prétexte à déjouer la langue et la réinventer…

C'est avec une langue espiègle et mordante que Cécile Richard nous invite à jouer dans "Gentils Gens Qui" / Editions Ni Fait Ni A Faire, à prendre part à une expédition qui n'admettra aucune embûche car ce n'est pas tous les jours qu'on peut se laisser aller simplement sur l'ondée chaleureuse des questionnements les plus abracadabrantesques du monde (oui oui du monde)

(même du système solaire) en éloignant le besoin casse-pied de chercher des réponses casses-têtes pour offrir plutôt qu'un questionnement (et à l'exact opposé d'un interrogatoire) un rebondissement ravi (boing boing) de la curiosité.

Manifestation et entrées gratuites. Le nombre de places étant limité (Pass sanitaire obligatoire) les réservations sur escalesdeslettres@wanadoo.fr sont vivement conseillées.

> Les partenaires du Festival

logo nord.png
Logo_LaChouetteLibrairie_ECRAN.jpg